DeutschFrançaisItaliano
HomeContactDownloadsNewsletterAgendaLiens  RSS Recherche:
ACCUEILQui sommes nous?Les défisFormationPOISSON DE L'ANNÉEJOURNÉE DE LA PÊCHEARCHIVESSFV-Shop

Pesticides : les pêcheurs en ont ras le bol !

Le Fédération Suisse de Pêche ne veut accepter plus longtemps qu’un incroyable cocktail de pesticides et d’herbicides empoisonne nos ruisseaux, rivières et lacs et menace l’eau potable. L’Assemblée des délégués de la FSP à Altendorf SZ a adopté une résolution avec des exigences claires : enfin des contrôles par les autorités et soutien à la récolte de signatures des initiatives populaires anti-pesticides.


Débits résiduels en 2016 : un quart des prélèvements d’eau restent à assainir

Selon la loi sur la protection des eaux, les cantons avaient jusqu’à fin 2012 pour assainir tous les tronçons à débit résiduel en aval des prises d’eau concédées avant 1992. Or, jusqu’ici, seuls sept cantons ont appliqué les prescriptions légales de 1992. Dans l’intérêt des cours d’eau, des écosystèmes qu’ils forment et des biocénoses qu’ils abritent, la Confédération exhorte une nouvelle fois les autorités compétentes à achever l’assainissement le plus rapidement possible.


Pourquoi les eaux ont-elles besoin d’espace ?

Pourquoi les eaux ont-elles besoin d’espace ?
Les cours d’eau et lacs naturels abritent nombre d’espèces animales et végétales et fournissent aussi une contribution importante en termes de protection contre les crues, d’approvisionnement en eau potable et servent à la détente. Pour remplir toutes ces fonctions, il importe que les eaux soient de bonne qualité, que leur débit soit suffisant et qu’elles aient assez d’espace.


Éclusées – Mesures d’assainissement

Un module de l’aide à l’exécution «Renaturation des eaux» La législation fédérale sur la protection des eaux vise avant tout à garantir une protection intégrale des eaux et de leurs multiples fonctions, ainsi que leur exploitation durable par l’homme.


Encore de fortes concentrations de pesticides dans les ruisseaux

Les petits cours d'eau sont pollués par une multitude d'herbicides, de fongicides et d'insecticides. Dans une étude réalisée sur mandat de l'Office fédéral de l'environnement qui paraît aujourd'hui, les normes de qualité de l'eau ne sont respectées dans aucun des cinq ruisseaux examinés. Même les concentrations de polluant présentant une toxicité aiguë pour les organismes aquatiques sont parfois dépassées. Des essais biologiques indiquent que les communautés biotiques sont affectées par les mélanges de composés. Un catalogue de mesures correctrices est actuellement en cours d'élaboration dans le cadre du « Plan d'action visant à la réduction des risques et à l'utilisation durable des produits phytosanitaires ».


Petition: OUI, il faut effacer le barrage du Theusseret sur le Doubs

Le barrage du Theusseret est situé en amont de Goumois, sur le Doubs Franco-Suisse, rivière française emblématique. Cette rivière est touchée par des pollutions multiples (mauvaise qualité des eaux mais aussi impact important de seuils et barrages). Une importante mobilisation citoyenne a vu le jour pour sauver la rivière, patrimoine naturel exceptionnel, et réduire l’impact des différentes pollutions.


La lourde pollution du Doubs enfin prouvée

Deux études mandatées par Pro Natura, le WWF et la Fédération suisse de pêche FSP viennent de révéler des résultats approfondis sur l’état de la rivière du Doubs. La contamination par les micro- et macropolluants est chronique et beaucoup plus diversifiée que ce que montrent les analyses officielles. Les autorités sont appelées à faire davantage en faveur du Doubs et à étoffer leur plan d’action.


15.3.2017: Conseil des états: Motion de Fabio Regazzi (TI) rejeté

Fabio Regazzi: Autoriser l'utilisation d'hameçons avec ardillon dans les cours d'eau.


OFEV: Publication "environnement"

OFEV: Publication
Le magazine "environnement" 1/2017 de l'OFEV aborde le sujet de la qualité de l'eau.


La petite lamproie est le poisson de l’année 2017

La petite lamproie est le poisson de l’année 2017
Peu connue, pleine de mystères, existentiellement menacée : la petite lamproie est le poisson de l’année 2017 ! Avec le choix de la minuscule et insignifiante petite lamproie, la Fédération Suisse de Pêche FSP veut envoyer un signal fort : sans des milieux aquatiques naturels ou revitalisés, la Suisse voit disparaître toujours plus d’espèces de poissons – les célèbres tout autant que les inconnues !




print

La petite lamproie

Dossier en ligne

Compte pour les dons FSP

CCP: 30-444852-8

FSP-Facebook

Visite la FSP sur Facebook

 

 

Commandez la Newsletter FSP

Commandez notre Newsletter et restez informé!

Abonnez-vous maintenant

 
Design & Technology by YOUHEY Communication AG, Burgdorf, Switzerland.