DeutschFrançaisItaliano
HomeContactDownloadsNewsletterAgendaLiens  RSS Recherche:
ACCUEILQui sommes nous?Les défisFormationPOISSON DE L'ANNÉEJOURNÉE DE LA PÊCHEARCHIVESSFV-Shop

La tragédie piscicole doit déclencher la sonnette d'alarme dans les cantons

La tragédie piscicole survenue dans le Parc National confirme malheureusement une des pires craintes de la Fédération Suisse de Pêche, FSP : la négligence des cantons à assurer des débits résiduels nécessaires à la vie des rivières. « Cette tragédie piscicole doit déclencher l’alarme dans les cantons, afin qu’ils s’engagent résolument dans l’assainissement les débits résiduels » écrit la FSP, qui pose d'autres revendications.

Durant la période pascale s’est produit dans la rivière Spöl un double malheur effrayant au cours duquel ont péri 11'000 poissons. Le Vendredi saint ce sont environ 4’000 Ombles chevalier qui ont été littéralement déchiquetés par les turbines de la centrale de Punt dal Gall, dont les restes ont été emportés à travers le parc national jusqu’à Ova Spin. Le Samedi saint, l'absence de débit résiduel suivi d’une vidange d’eau boueuse a anéanti 7’000 truites fario. Ce double accident pointe du doigt deux menaces que la Fédération de pêche évoque depuis des années : le danger des turbines des installations hydro-électriques et l’absence de débits résiduels.

Les cantons avaient pourtant 20 ans pour agir !

Pour la Fédération Suisse de Pêche, la mauvaise volonté manifestée par plusieurs cantons dans l’assainissement des débits résiduels est inacceptable. Mais de quoi s’agit-il ? En 1975, la population suisse a clairement approuvé l'article constitutionnel correspondant. Le peuple a confirmé cette position en 1992 avec un OUI à un projet de loi contenant des dispositions précises sur les débits résiduels. Un délai de 15 ans a été accordé aux cantons pour réaliser les assainissements. En 2003, le Parlement a prolongé ce délai de 5 ans. Hélas, cette prolongation ne fut pas très utile. 37 ans après que le peuple en ait donné le mandat, le contingent des prélèvements d'eau assainis - 37 pourcent à la fin 2011 - reste ridiculement bas. "Ce bilan est scandaleux et inacceptable", a dit Roland Seiler, président central de la Fédération Suisse de Pêche. Malheureusement le désastre survenu au Parc National confirme l'urgence des revendications de la Fédération de Pêche.

Six revendications

Sur la base des évènements, la Fédération Suisse de Pêche formule six requêtes :

  • Les cantons doivent veiller sans délai à ce que les assainissements des débits résiduels légalement prescrits soient effectués.
  • La Confédération doit exercer son devoir de surveillance en imposant aux cantons un calendrier contraignant des assainissements et en contrôlant leur réalisation.
  • La Confédération et les cantons doivent s’assurer que les exploitants de centrales hydro-électriques disposent de systèmes de contrôle et d'installations appropriés permettant d’assurer une vérification constante des quantités minimum de débits résiduels, et qu’ils ont élaboré des plans d’urgence en cas de situations extraordinaires.
  • Les exploitants des centrales hydrauliques doivent s'efforcer de trouver les mesures nécessaires pour que les poissons puissent dévaler sans transiter par les turbines.
  • Dans le cadre du tournant énergétique, les limites de l’utilisation de la force hydraulique doivent être respectées. L’énergie hydraulique est déjà aujourd’hui fortement utilisée et le potentiel supplémentaire est très limité. Il n’est pas acceptable que l’augmentation du recours à la force hydraulique se fasse aux dépens de la nature.
  • Lors d’accidents semblables à celui survenu dans le Parc National, les exploitants des centrales hydrauliques et/ou les responsables doivent s'acquitter des dommages directs et indirects. Il n'est pas acceptable que le contribuable paie pour des destructions à la nature, causées par des installations à but lucratif.

 

Kurt Bischof

tip-a-friend print

DOSSIERS EN LIGNE

La FSP a établi les dossiers en ligne détaillés sur les principaux domaines suivants :

Pesticides

Argumentaire des initiatives des pesticides et sur l'eau potable

Dossier Doubs

Online Dossier - sauver le Doubs

Migration piscicole vers l’aval (dévalaison)

Dossier en ligne  Le chemin de retour négligé

La petite lamproie

Dossier en ligne

FSP-Facebook

Visite la FSP sur Facebook

 

 

Commandez la Newsletter FSP

Commandez notre Newsletter et restez informé!

Abonnez-vous maintenant

Compte pour les dons FSP

CCP: 30-444852-8

 
Design & Technology by YOUHEY Communication AG, Burgdorf, Switzerland.