DeutschFrançaisItaliano
HomeContactDownloadsNewsletterAgendaLiens  RSS Recherche:
ACCUEILQui sommes nous?Les défisFormationPOISSON DE L'ANNÉEJOURNÉE DE LA PÊCHEARCHIVESSFV-Shop

La FSP a enfin son secrétariat en Suisse romande

Voilà, c'est fait. La FSP dispose d'un secrétariat pour la Suisse romande qui aura pour mission essentielle de s'occuper de l'attestation de compétences SaNa.

Les membres du CD Roland Seiler, Thierry Potterat, Werner Widmer , président, Hans-Ulrich Büschi und Philipp Sicher, chargé d'affaires (de gauche à droite), posent juste avant de déposer la pétition munie de 11'046 signatures.

A sa séance d'été, le Comité directeur (CD) de la FSP a appris avec satisfaction de la bouche de Thierry Potterat, son vice-président pour la Romandie, qu'après 125 ans d'histoire de la FSP, un secrétariat propre à la Suisse française est désormais opérationnel. Les coordonnées de cette antenne gérée à domicile, à titre accessoire, par André et Renate Verdon, sont:
Secrétariat FSP, case postale 106, 1018 Lausanne 18, tél. 021 646 64 90, E-mail: secretariat.romand(at)sfv-fsp.ch.

Suite à l'introduction de la formation obligatoire, la gestion administrative de l'attestation de compétences SaNa en Suisse romande a nécessité l'installation d'un bureau. Les mois à venir montreront quelles autres fonctions cette antenne est en mesure d'assumer. La direction de la fédération restera centralisée dans le cadre des compétences de Philipp Sicher, chargé d'affaires, et de la présidence de la FSP.

Conférences des présidents
Lors de la séance qu'il a tenue à Berne à l'issue du dépôt de la pétition sur les prédateurs, le Comité directeur a fixé les dates des conférences des présidents qui avaient été annoncées à l'occasion de l'assemblée des délégués-anniversaire à Interlaken. Pour les sociétés de Suisse allemande, cette conférence aura lieu le 22 novembre à Olten, à l'issue de la séance du Comité central. Pour les sociétés romandes, la conférence aura lieu une semaine plus tard à Lausanne. Toutes deux débuteront à 14 heures et prendront fin vers 17 heures environ, et l'adresse où elles se tiendront sera encore communiquée.

«C'était magnifique»
Le CD a analysé avec beaucoup de satisfaction le déroulement de l'AD et de la cérémonie officielle qui a marqué le 125e anniversaire de la FSP. « Magnifique », « grandiose » fut la fête, selon  Werner Widmer, président central, appréciation par ailleurs unanimement  partagée par le CD. En sa qualité de président du comité d'organisation, Roland Seiler a eu beaucoup de retours d'information « très positifs ». Tout a également bien fonctionné côté finances. L'affiche ayant pour sujet la truite et le slogan « L'eau, c'est la vie » en version affiche et carte postale, des créations qu'Hans Erni, légende du graphisme, a offertes pour son anniversaire à la FSP, ont rencontré un grand écho dans tout le pays. L'affiche et les cartes postales peuvent encore être commandées via www.sfv-fsp.ch. Cette campagne à l'échelon suisse, évaluée à 350'000 francs, n'aurait pas été possible sans le sponsoring.

«Fischorama» et Newsletter FSP
Le CD propose au Comité central qui siège le 30 septembre de soutenir moralement le projet « Fischorama » conçu par le Bureau Aqua Sana respectivement par son propriétaire Matthias Escher. L'objectif du projet est de présenter à un large public tous les poissons indigènes et leur habitat, pour le familiariser avec le sujet. Le CD propose en outre de lancer une Newsletter électronique en lieu et place des « News FSP » en version papier, cela dans le but d'informer en permanence les membres de la fédération et de les mettre au fait de l'actualité tout en réalisant de grosses économies.

Le chargé d'affaires a communiqué qu'il était prêt à stocker l'ensemble du matériel d'exposition de la FSP chez lui à Gurtnellen. En cas de besoin de matériel , on s'adressera donc à lui. Passionné lui-même par la pêche à la mouche, Philipp Sicher est disposé à reprendre à son compte la coordination qu'assurait Ruedi Hauser en matière de formation des instructeurs qui s'occupent de la pêche à la mouche.


ASPO: Opinions et réalité

L'Association suisse pour la protection des oiseaux ASPO répand des opinions qui ne correspondent pas à la réalité pour défendre sa politique contre toute intervention dans les effectifs d'oiseaux, qu'il s'agisse d'oiseaux chassables ou d'espèces protégées.

Par une campagne de désinformation et une pétition fondamentaliste qui empêche toute mesure d'intervention pour réguler les populations, l'ASPO tente d'influencer unilatéralement l'opinion publique en sa faveur. Les médias qui sont sur sa ligne - comme le Tages-Anzeiger de Zurich - reprennent aveuglément son argumentation. Par souci d'intégrité, notons que certains journaux soucieux d'informer objectivement, par exemple la Neue Zürcher Zeitung dont la réputation internationale n'est plus à faire, a de nouveau réservé la place qui lui revenait  au dépôt de la pétition de la FSP concernant la régulation des effectifs des oiseaux piscivores.

 

Plus de 11'000 signatures
11'046 personnes ont signé cette pétition lancée cette année à Berne dans le cadre de l'exposition Pêche Chasse Tir. Une délégation du Comité directeur de la FSP l'a déposée le 22 août au Palais fédéral (voir communiqué de presse sur le site FSP www.sfv-fsp.ch). Les commissions des affaires juridiques s'en occuperont avant de la transmettre aux deux Chambres fédérales. Les signataires demandent que la législation fédérale sur la chasse et sur la protection des oiseaux soit modifiée de  manière à ce que les cantons puissent rapidement se saisir de mesures efficaces pour limiter durablement les populations de grands cormorans, de hérons cendrés et de harles bièvres.

 

Un martin pêcheur et sa proie: il pourra continuer à pêcher dans la Grande Cariçaie

Protéger toutes les espèces
Une fois de plus, la FSP attache du prix à relever qu'il s'agit de gérer la vie sauvage de façon écologiquement responsable. Et cela sur la base de la protection durable, aussi bien des espèces de poissons que d'oiseaux. Il est clair qu'il ne s'agit pas de campagnes d'éradication comme le prétendent certaines lettres de lecteurs « télécommandées ». Pour la FSP, il n'est pas non plus question d'une « gestion sans limites », contrairement à ce que la pétition de l'ASPO semble prêter comme intention aux pêcheurs et aux chasseurs concernant le loup et le lynx. Certes, la FSP exige qu'on agisse lorsque la protection d'espèces menacées telles que l'ombre et le nase l'exige, mais évidemment pas de manière bornée pour ne servir que ses propres intérêts, comme le prétend l'ASPO.
 
Toujours est-il que les protecteurs des oiseaux admettent depuis peu que « de nombreuses espèces de poissons sont menacées ». La FSP sait pertinemment que les oiseaux piscivores ne sont pas seuls en cause, mais que la détérioration de l'habitat des poissons y est pour beaucoup.  Elle a donc lancé son initiative populaire « Eaux vivantes » pour combattre les causes et non seulement les symptômes.

Equilibre compromis
La FSP est convaincue que l'humain doit pouvoir prendre des mesures régulatrices lorsque les équilibres sont compromis dans un environnement naturel qui n'est plus intact. Par rapport aux trois espèces d'oiseaux piscivores les plus importantes, l'équilibre est compromis. Le constat est clair et les autorités le reconnaissent officiellement.

Par conséquent et comme l'ont annoncé l'OFEV et le conseiller fédéral Moritz Leuenberger en personne, l'ordonnance sur les réserves d'oiseaux d'eau et de migrateurs d'importance internationale et nationale (OROEM) doit être modifiée de telle sorte que les cantons puissent - si la situation locale l'exige - intervenir dans les zones protégées sans devoir recourir au préalable à de lourdes procédures d'autorisation. Une telle marche à suivre s'impose impérativement par exemple dans la réserve du Fanel - Chablais de Cudrefin sur le Lac de Neuchâtel.

 

Ce couple effronté de grèbes huppés pourra sans doute continuer à tranquillement pondre et couver ses oeufs dans le port d'Yvonand VD.

Possibilité d'intervenir dès 2009
La révision de l'OROEM devrait entrer en vigueur au plus tard le 1er janvier 2009 pour qu'il soit possible d'intervenir efficacement lors de la prochaine période de nidification des cormorans. La FSP l'exigera dans sa prise de position sur la révision de l'OROEM et elle livrera les arguments utiles. Elle fera dépendre de la prise en compte de sa revendication son soutien à la création de huit nouvelles réserves d'importance nationale et de l'extension de la réserve du Fanel d'importance internationale, que prévoit l'OROEM.

La FSP est pleinement consciente du fait qu'au contraire du grand cormoran, le héron cendré et le harle bièvre sont protégés, donc non chassables. Néanmoins, un plan de mesures a déjà été établi en 1984 concernant le héron cendré et sa mise en oeuvre de manière systématique est exigée par la FSP qui estime nécessaire l'élaboration d'un plan de mesures analogue pour le harle bièvre.


Don généreux

L'Association pour la protection du Rhin, créée en 1982 pour empêcher la construction de centrales au fil de l'eau entre Trübbach et Sennwald (SG), a fait don à la FSP d'un montant en espèces d'environ 13'400 francs. Cette somme doit être utilisée en faveur de l'initiative de la FSP pour la renaturation "Eaux vivantes".

 

Selon un communiqué, cette association représentée par Trudi Belleville (Grabs),  à été liquidée à l'assemblée générale du 19 mars dernier, l'objectif principal qu'elle visait ayant été effectivement réalisé. Trudi Belleville a communiqué qu'une des raisons de cette liquidation était la suppression du droit de recours des organisations par le souverain saint-gallois. Par décision de l'assemblée générale, le reste de la fortune a été attribué à la FSP pour des buts déterminés. Le Comité directeur de la FSP a pris connaissance avec beaucoup de gratitude de ce don aussi généreux que bienvenu.

 

tip-a-friend print

DOSSIERS EN LIGNE

La FSP a établi les dossiers en ligne détaillés sur les principaux domaines suivants :

Pesticides

Argumentaire des initiatives des pesticides et sur l'eau potable

Dossier Doubs

Online Dossier - sauver le Doubs

Migration piscicole vers l’aval (dévalaison)

Dossier en ligne  Le chemin de retour négligé

La petite lamproie

Dossier en ligne

FSP-Facebook

Visite la FSP sur Facebook

 

 

Commandez la Newsletter FSP

Commandez notre Newsletter et restez informé!

Abonnez-vous maintenant

Compte pour les dons FSP

CCP: 30-444852-8

 
Design & Technology by YOUHEY Communication AG, Burgdorf, Switzerland.