DeutschFrançaisItaliano
HomeContactDownloadsNewsletterAgendaLiens  RSS Recherche:
ACCUEILQui sommes nous?Les défisFormationPOISSON DE L'ANNÉEJOURNÉE DE LA PÊCHEARCHIVESSFV-Shop

Bonnes nouvelles

Bonnes nouvelles : la direction administrative de la FSP est opérationnelle, en Suisse romande des signes encourageants se dessinent dans le domaine des cormorans et l'initiative de la FSP pour la renaturation « Eaux vivantes » donne de l'urticaire au Conseil fédéral. 

La retraite de Tobias Winzeler a nécessité une solution transitoire pour la direction des affaires de la FSP ; or la direction administrative de la FSP est opérationnelle. Jusqu'à l'entrée en force des nouvelles structures, Werner Widmer assumera la fonction de président gérant les affaires. Dans le domaine administratif, il sera secondé par Helena Diggelmann du Bureau TIPP&EX. Sarah Schläppi, étudiante en droit, assurera la rédaction des procès-verbaux. Successeur désigné du caissier central Rolf C. Auer, Albert Demut s'occupe des finances depuis le 1er janvier 2007. Tobias Winzeler se tient à disposition pour assumer des mandats particuliers, notamment dans le domaine juridique et pour la poursuite des travaux concernant l'initiative « Eaux vivantes ». Pour les questions spécifiques concernant la pêche, la FSP pourra compter sur le Bureau suisse de conseil de la pêche FIBER et sur Matthias Escher, Dr en médecine vétérinaire (prédateurs, protection des animaux, notamment).

Feu vert de Neuchâtel
Certaines autorités cantonales semblent lentement découvrir le problème des cormorans nicheurs. C'est ainsi que lors de l'assemblée générale de la Société neuchâteloise des pêcheurs en rivière, le conseiller d'Etat Fernand Cuche (Verts) s'est montré déçu de la passivité de l'OFEV. Il s'est déclaré fermement décidé à contribuer à la solution du conflit relatif à la colonie des cormorans qui nichent au Fanel. A son avis, on peut décimer l'effectif des cormorans sans menacer l'espèce. On ne peut plus conduire cette affaire au rythme actuel.

Il convient enfin de mentionner que selon le quotidien « Tagesanzeiger », l'initiative « Eaux vivantes » pèse sur l'estomac du gouvernement fédéral, en particulier sur celui des conseillers fédéraux Merz et Blocher. Ceux-ci semblent s'attendre à l'acceptation de l'initiative par le peuple et par les cantons. Le conseiller fédéral Merz semble craindre de nouvelles dépenses fédérales alors que son homologue Blocher craint des charges supplémentaires pour l'économie. Ils paraissent ne pas avoir lu correctement le texte de l'initiative, ou ils ont été mal informés et conseillés par leur entourage. C'est la raison pour laquelle le Comité directeur a tenu à clarifier la situation en publiant un communiqué de presse.

Helena Diggelmann s'occupe dorénavant des affaires administratives de la FSP.
Sarah Schläppi, la nouvelle procès-verbaliste.

Protection des animaux : la FSP pour une formation obligatoire

La FSP accepte des cours de formation obligatoires sur la protection des animaux et le contrôle des résultats. Mais elle plaide pour une attestation de connaissances conçue sur la base du brevet du pêcheur sportif qui a donné satisfaction.

Dès le 1er janvier 2009, les pêcheurs sportifs âgés de plus de 14 ans qui souhaitent acquérir un permis de pêche valable plus d'un mois, devront être titulaires d'une attestation de connaissances. Pour prouver ces connaissances, il faudra - selon l'Office fédéral de l'environnement OFEV et l'Office vétérinaire fédéral OVF - suivre un cours de formation à l'issue duquel les résultats seront contrôlés (le mot « examen » a été évité). L'attestation de connaissances doit être valable dans tout le pays et reconnue à l'étranger. Sont libérés de l'obligation de prouver qu'ils ont des connaissances suffisantes, les pêcheurs qui, depuis 2004, ont acquis au moins une fois un permis de pêche d'une validité de plus d'un mois. Sont également exemptés de l'obligation d'attester leurs connaissances, les pêcheurs qui pratiquent la pêche libre, les jeunes de moins de 14 ans et les détenteurs d'un permis valable pour une durée inférieure à un mois (permis de courte durée) ; ils doivent cependant s'informer en particulier des aspects de la pêche qui relèvent de la protection des animaux en consultant une brochure éditée à cet effet.

La nouvelle législation sur la protection des animaux a déclenché l'histoire de l'attestation de connaissances qui - selon l'OVF - devra être ancrée dans l'ordonnance sur la protection des animaux. La FSP s'est farouchement opposée à cette intention (voir JSP/Petri-Heil 2/07). Elle approuve la formation, mais exige qu'elle ne fasse l'objet d'une réglementation que dans les dispositions fédérales et cantonales régissant la pêche.

Brevet du pêcheur sportif satisfaisant A sa séance du 24 février, le Comité central (CC) de la FSP s'est occupé de de la prise de position concernant l'attestation. La proposition de l'OFEV d'introduire un cours obligatoire de huit heures assorti d'un « contrôle des résultats » a beaucoup fait parler. Donc après une intense discussion, le CC est arrivé unanimement à la conclusion que l'attestation de connaissances devait être conçue sur la base du brevet suisse du pêcheur sportif de la revue Petri-Heil. Ce brevet que près de 40'000 pêcheurs et pêcheuses ont réussi, donne entière satisfaction et permet l'étude individuelle. Le moyen didactique devrait être actualisé et complété par un texte relatif à la protection des animaux.

Le CC s'oppose clairement à une formation obligatoire plus étendue. Il pourrait accepter le caractère obligatoire pour les aspects relevant de la protection des animaux, en tant que voie médiane, à savoir un cours de deux heures suivi de la projection d'un film et enfin du « contrôle des résultats ». Sur un autre point par contre, le CC est disposé à aller beaucoup plus loin que ne le propose l'OFEV. Il est d'accord que l'attestation de connaissances soit obligatoire pour tous les permis valables plus d'une semaine. Il a également soutenu à l'unanimité la proposition visant à dispenser la même formation aux instructeurs de toute la Suisse. Il appartiendra à Rudolf Hauser de présenter cette position consolidée dans le comité de pilotage de l'attestation de connaissances.

Rolf Schatz, le nouveau représentant de la FKZ au CC.

Petri-Heil, notre partenaire
Par la même occasion, le CC a donné mandat (1 voix contre et 2 abstentions) au Comité directeur de faire acte de candidature pour assurer le secrétariat de l'attestation de connaissances, cela en collaboration avec le magazine Petri-Heil, notre partenaire médiatique qui est naturellement aussi intéressé par ce mandat. Celui-ci n'est pas encore défini. Une solution aussi peu bureaucratique que possible est recherchée. Le comité de pilotage fixera les conditions-cadres.

Rolf Schatz, président des jeunes pêcheurs de la société cantonale zurichoise (FKZ) a démontré, à l'aide des résultats de la première journée de formation de la FSP du 25 novembre 2006, combien il est important de viser le public des futurs pêcheurs lorsqu'ils sont aussi jeunes que possible (voir JSP 1/07). Il a exhorté les associations cantonales à combler les lacunes qui pourraient exister dans la formation des jeunes pêcheurs et pêcheuses. Dorénavant Rolf Schatz représentera la FKZ au Comité central, en remplacement de Verena Rutz qui s'est retirée pour des raisons de santé. Le CC perd ainsi la seule femme en son sein.

Tobias Winzeler, concentré et consciencieux jusqu'à la dernière minute

Sur les traces de son père
La séance du CC s'est terminée par l'approbation des comptes annuels 2006 et du budget 2007 à l'attention de l'assemblée des délégués. Tobias Winzeler, le chargé d'affaires dont c'était la dernière séance, a donné des informations sur le temps qu'il a investi pour l'initiative « Eaux vivantes » et sur ce qu'elle a coûté jusqu'ici à la FSP. Suivant la voie tracée par son père lors de la première initiative de la FSP pour la protection des eaux, Tobias Winzeler renonce à présenter une facture pour les dépenses d'environ 54'000 francs qu'ont entraînées les travaux administratifs liés au contrôle de la validité des signatures. Chaleureusement remercié pour ce sponsoring, Tobias Winzeler a été pour conclure très fortement applaudi pour les 18 ans d'excellents services rendus à la FSP. Il sera encore honoré à ce titre.

tip-a-friend print

DOSSIERS EN LIGNE

La FSP a établi les dossiers en ligne détaillés sur les principaux domaines suivants :

Pesticides

Argumentaire des initiatives des pesticides et sur l'eau potable

Dossier Doubs

Online Dossier - sauver le Doubs

Migration piscicole vers l’aval (dévalaison)

Dossier en ligne  Le chemin de retour négligé

La petite lamproie

Dossier en ligne

FSP-Facebook

Visite la FSP sur Facebook

 

 

Commandez la Newsletter FSP

Commandez notre Newsletter et restez informé!

Abonnez-vous maintenant

Compte pour les dons FSP

CCP: 30-444852-8

 
Design & Technology by YOUHEY Communication AG, Burgdorf, Switzerland.