DeutschFrançaisItaliano
HomeContactDownloadsNewsletterAgendaLiens  RSS Recherche:
ACCUEILQui sommes nous?Les défisFormationPOISSON DE L'ANNÉEJOURNÉE DE LA PÊCHEARCHIVESSFV-Shop

La colère gronde chez les pêcheurs suisses

La colère gronde chez les pêcheurs sportifs et professionnels suisses. Les colonies nicheuses de cormorans menacent en effet les effectifs de poissons. L’attitude intransigeante des protecteurs des oiseaux et la passivité des cantons ont provoqué une dure critique des délégués de la Fédération suisse de la pêche (FSP), réunis en assemblée.

Selon la station ornithologique de Sempach, plus de 160 couples de cormorans nichent ce printemps dans la réserve naturelle du Fanel (Bas-Lac de Neuchâtel). Sous l’égide de l’Office fédéral de l’environnement (OFEV), la FSP et l’Association suisse pour la protection des oiseaux/Birdlife (ASPO) se sont mises d’accord, en 2005, sur un plan de mesures estival sur le cormoran ; il a pour but de régler les conflits générés par la divergence des intérêts entre la protection des oiseaux et la protection des espèces ou des effectifs de certains poissons. Ces mesures sont applicables dès que plus de 100 couples nicheurs sont recensés dans l’une des cinq colonies nicheuses tolérées en Suisse. Pour la FSP, il est clair que les mesures propres à réduire l’effectif des couples nicheurs, selon le droit en vigueur, concernent prioritairement le Fanel. Entrerait en considération, la prolongation de la durée de la chasse au cormoran. A cet effet, il appartiendrait aux cantons de Berne et de Neuchâtel, qui ont la souveraineté sur le site protégé en cause, de présenter la requête nécessaire à l’OFEV. Cela mis à part, les cantons peuvent autoriser d’autres mesures pour protéger l’effectif des poissons dans les réserves ornithologiques.

Les délégués de la FSP ont manifesté leur déception quant à la quasi-inactivité des deux cantons. Ils attendent de la part de l’OFEV comme de l’ASPO une attitude plus constructive à l’égard des souhaits liés à la protection des espèces et des effectifs de poissons. Si les postulats de la FSP et de l’ASPP (Association suisse des pêcheurs professionnels) qui lui est affiliée, devaient ne pas être équitablement pris en compte, la FSP se réserve de résilier unilatéralement les accords sur le cormoran de 1995 (mesures hivernales) et de 2005 (mesures estivales). Il en résulterait que la chasse à cet oiseau non protégé serait de nouveau possible dans les zones où il n’est pas permis d’intervenir actuellement, au bord des lacs et des retenues fluviales. Ce ne serait pas dans l’intérêt de l’ASPO, selon la FSP.

La FSP demande de plus aux cantons de proposer à la Confédération la révision des annexes à l’ordonnance sur les réserves d’oiseaux d’eau et de migrateurs d’importance internationale et nationale (OROEM). Elle estime également justifiée la revendication des pêcheurs professionnels visant à créer, par analogie à la réglementation valable pour le loup et le lynx, une base légale qui permettrait de les dédommager des dégâts que les cormorans causent à leurs filets.

Berne et Schaffhouse, le 7 mai 2007

tip-a-friend print

DOSSIERS EN LIGNE

La FSP a établi les dossiers en ligne détaillés sur les principaux domaines suivants :

Pesticides

Argumentaire des initiatives des pesticides et sur l'eau potable

Dossier Doubs

Online Dossier - sauver le Doubs

Migration piscicole vers l’aval (dévalaison)

Dossier en ligne  Le chemin de retour négligé

La petite lamproie

Dossier en ligne

FSP-Facebook

Visite la FSP sur Facebook

 

 

Commandez la Newsletter FSP

Commandez notre Newsletter et restez informé!

Abonnez-vous maintenant

Compte pour les dons FSP

CCP: 30-444852-8

 
Design & Technology by YOUHEY Communication AG, Burgdorf, Switzerland.