DeutschFrançaisItaliano
HomeContactDownloadsNewsletterAgendaLiens  RSS Recherche:
ACCUEILQui sommes nous?Les défisFormationPOISSON DE L'ANNÉEJOURNÉE DE LA PÊCHEARCHIVESSFV-Shop

Le projet de statuts de la FSP en procédure de consultation

Le Comité central de la FSP a mis au point le projet des nouveaux statuts de la fédération. Il a été envoyé aux fédérations et associations cantonales pour qu'elles se prononcent. Le Comité directeur attend leur prise de position jusqu'à fin janvier.

 

Les nouvelles structures de la fédération nécessitent de nouveaux statuts. Ceux-ci ont été élaborés sous la responsabilité de Roland Seiler, membre du CD, et ils ont été mis au point par le Comité central (CC) au cours de deux lectures. A sa séance du 22 novembre, le CC a donné le feu vert pour le lancement de la procédure de consultation des organisations cantonales. La consultation court jusqu'à la fin de janvier.

«Pro Aqua+Pesca»?
La question du nom a de nouveau été au centre des discussions. Pour finir, le CC a décidé de maintenir le nom « Fédération suisse de pêche FSP ». Mais à des fins de communication et de marketing, la FSP entend se présenter sous une dénomination un peu moins sèche. La discussion a débouché sur la dénomination « Pro Aqua+Pesca »  au sujet de laquelle les organisations cantonales seront consultées.
 
Administration centralisée des adresses
La centralisation de l'administration des adresses, objet prioritaire en vue notamment de l'éventuelle campagne électorale sur l'initiative de la FSP « Eaux vivantes », a donné lieu à une discussion nourrie. Les détails, notamment la protection des données feront l'objet d'un règlement que la future Assemblée des délégués (AD) devra approuver. Selon le projet de statuts, la future AD reprendra les fonctions de l'actuel CC. Le nombre des délégués sera réduit, mais l'AD siégera plus fréquemment qu'actuellement.

Candidatures pour le CD
Le Comité directeur (CD) qui aura plus de compétences qu'aujourd'hui devrait se composer de cinq à neuf membres. Se mettent à disposition Roland Seiler (BE) pour la charge de président, ainsi que d'autres membres actuels du CD, soit Thierry Potterat (vice-président VD) et Laurent Giroud (Formation Romandie, NE). Seront aussi proposés pour élection à l'AD du 9 mai prochain, André Blanc (ZH) en tant que caissier, Maxime Prevedello (GE) pour la communication en Romandie, Hanspeter Güntensperger (BE) pour le shop FSP, Kurt Bischof (LU) pour la communication et Martin Huber (AG) pour la protection des espèces et l'exploitation.

Olympiade des jeunes pêcheurs
La société de pêche du Sarganserland organisera les 6 et 7 juin à Walenstadt la 3e Olympiade des jeunes pêcheurs. La FSP soutient financièrement la manifestation à hauteur de 1'000 francs. Comme le président  Werner Widmer l'a souligné,  la manifestation - importante pour la promotion de la relève - sera patronnée communément par la FSP et son partenaire médiatique Petri-Heil. D'autres régions de la Suisse orientale devraient aussi organiser de telles manifestations.


Rencontres des présidents bien fréquentées

Le président central de la FSP, Werner Widmer, a invité pour la première fois depuis son entrée en fonction il y a quelque huit ans les présidents des sociétés et des fédérations à une rencontre, selon leur langue. Ce fut un vrai succès.

 

Dans la "Salle des cantons" du Buffet de la Gare de Lausanne, Werner Widmer, président de la FSP, a pu souhaiter la bienvenue à 50 titulaires d'une fonction et autres invités.

A peu près quatre-vingts présidents suisses allemands se sont retrouvés le 22 novembre à Olten, alors que 50 collègues romands se retrouvaient une semaine plus tard à Lausanne. Le but de ces rencontres était de fournir des informations de première main aux participants, de leur donner la possibilité de poser des questions et d'échanger des idées. Autre élément de ces meetings tout aussi important pour la fédération : Apprendre à se connaître mutuellement. Un usage intensif a été fait de ces éléments .

Aussi bien à Olten qu'à Lausanne, les sujets principaux ont été l'initiative de la FSP « Eaux vivantes » (présentée par Roland Seiler, membre du CD),  le problème des prédateurs (Thierry Potterat, vice-président et Matthias Escher, expert du Bureau Aqua-Sana), l'attestation de compétences SaNa et la formation de base des pêcheurs et des pêcheuses (Laurent Giroud, membre du CD, Philipp Sicher, chargé d'affaires et Hansjörg Dietiker, Réseau formation des pêcheurs), l'introduction imminente d'une Newsletter électronique (Hans-Ulrich Büschi, vice-président ; voir communiqué séparé) et la situation financière de la FSP (Werner Widmer, président et Albert Demut, caissier). A Lausanne, l'intervention de Siegfried Baur, vice-président de la Fédération Fribourgeoise des Sociétés de Pêche, sur la pollution de la Sarine aux PCB a suscité énormément d'intérêt. Ont également pris part aux deux manifestations, Hanspeter Güntensperger, gérant du shop de la FSP, et sa partenaire Mona Schmidt, avec beaucoup de nouveautés qu'on peut par ailleurs découvrir et commander sur le site www.sfv-fsp.ch/shop ).

Siegfried Baur a exposé avec beaucoup d'engagement la pollution des cours d'eau fribourgeois aux PCB.
Dans le cadre du réseau « Formation des pêcheurs », Laurent Giroud est responsable pour la formation SaNa en Suisse romande.
Le président de l'AGSP, Maxime Prevedello, était un des nombreux participants aux discussions très animées à Lausanne.
La réunion a été organisée et animée par Thierry Potterat, vice-président de la FSP.
Roland Seiler a fait le point sur le destin de l'initiative « Eaux vivantes ».
Peter Ehrensberger a pêché un « poisson tirelire » coloré.
Ces rencontres ont aussi favorisé l'échange d'idées, comme ici à Lausanne.

 

Sur le chemin du retour à son domicile à Schaffhouse, Werner Widmer  a tiré la conclusion «que la participation à ces manifestations prouve que ces meetings d'information répondent à un véritable besoin. La politique d'information, aussi bonne soit-elle, ne remplacera jamais les contacts personnels directs ».


Une Newsletter FSP au lieu des newsFSP

Les « newsFSP » qui paraissaient deux à trois fois par année seront remplacées par une Newsletter électronique qui sera diffusée en règle six fois l'an.

 

C'est en 2002 que les « newsFSP» ont paru pour la première fois. Cette brochure de huit à douze pages, publiée en allemand et en français, était adressée au président des sociétés affiliées à une association cantonale de la FSP. Celui-ci devait veiller à la remise de la publication aux autres membres du comité.

Cette forme de communication a présenté de nombreux désavantages dès le début. Aussi bien la rédaction que l'envoi de la publication occasionnaient beaucoup de travail, étaient chronophages et chers. Vu sa parution deux ou trois fois par année au plus, elle ne pouvait pas propager des informations d'actualité. Il n'était pas rare que la brochure ne soit pas remise aux cadres des sociétés. Et il y avait inévitablement des recoupements avec la partie rédactionnelle du magazine Petri-Heil réservée aux informations de la FSP, avec le Journal Suisse de la Pêche ou encore avec le site de la FSP qui était généralement plus actuel que les « newsFSP ».

Supprimer les inconvénients
L'introduction d'une Newsletter électronique décidée par le Comité central permettra de supprimer la plupart de ces inconvénients. Au lieu des deux ou trois parutions annuelles des « newsFSP », la Newsletter paraîtra en règle tous les deux mois. Autre avantage : Les informations, actuelles, atteindront directement les membres de toutes les sociétés affiliées à la FSP. Il n'y aura plus de détour par les présidents. La Newsletter permettra aussi de combler le « fossé » qui sépare la Suisse romande et la Suisse allemande en matière d'information, ce qu'attendaient les membres de la FSP en Suisse romande aussi bien que le responsable de la communication. N'oublions pas non plus que cette innovation réduira considérablement les coûts et que les abonnés ne payeront rien.

Connexion Internet indispensable
Qui dit avantages dit aussi désavantages. Il faudra absolument avoir une connexion Internet pour pouvoir recevoir la Newsletter. Il est vrai qu'aujourd'hui l'ordinateur et Internet font partie pratiquement partout de l'équipement standard des ménages suisses, comme la radio et la TV. Et le nombre des ménages sans ordinateur et sans raccordement Internet est en constante diminution. Même si un membre n'est pas connecté et qu'il souhaiterait savoir ce qui se passe à la FSP, il pourra se faire imprimer la Newsletter par un collègue. Comme quiconque peut s'abonner à la Newsletter même s'il n'est pas membre de la FSP, il ne sera pas possible de diffuser des informations sensibles.  
On peut s'abonner en ligne à la Newsletter via le site de la FSP (www.sfv-fsp.ch). Cliquer «Newsletter» sur la page d'accueil, remplir le formulaire et l'envoyer.

 

tip-a-friend print

DOSSIERS EN LIGNE

La FSP a établi les dossiers en ligne détaillés sur les principaux domaines suivants :

Pesticides

Argumentaire des initiatives des pesticides et sur l'eau potable

Dossier Doubs

Online Dossier - sauver le Doubs

Migration piscicole vers l’aval (dévalaison)

Dossier en ligne  Le chemin de retour négligé

La petite lamproie

Dossier en ligne

FSP-Facebook

Visite la FSP sur Facebook

 

 

Commandez la Newsletter FSP

Commandez notre Newsletter et restez informé!

Abonnez-vous maintenant

Compte pour les dons FSP

CCP: 30-444852-8

 
Design & Technology by YOUHEY Communication AG, Burgdorf, Switzerland.