DeutschFrançaisItaliano
HomeContactDownloadsNewsletterAgendaLiens  RSS Recherche:
ACCUEILQui sommes nous?Les défisFormationPOISSON DE L'ANNÉEJOURNÉE DE LA PÊCHEARCHIVESSFV-Shop

Planification stratégique éclusées du Doubs franco-suisse - Décision d’obligation d’assainir

Berne, 25.08.2016 - Afin de réduire l’effet des éclusées dues à l’exploitation du barrage du Châtelot sur le Doubs franco-suisse, le Département fédéral de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication a pris une décision d’obligation d’assainir. Celle-ci permet le lancement de l’étude de variantes d’assainissement pour le secteur Châtelot – Biaufond. Le rapport final est attendu pour le premier semestre 2017. Les autorités procèderont à son analyse et statueront sur les mesures ultérieures à mettre en œuvre.


Gros déficits dans l’état biologique des cours d’eau suisses

Les premiers résultats de l’Observation nationale de la qualité des eaux de surface dressent un tableau contrasté de l'état des cours d'eau: la charge de phosphore et de nitrate s'est réduite, mais celle due aux micropolluants s'accroît, et l'état biologique est parfois sérieusement déficitaire. Pour Marc Chardonnens, directeur de l’Office fédéral de l'environnement (OFEV), ces résultats confirment que de nombreuses mesures sont à prendre pour rétablir et maintenir la qualité des eaux.


Pas de régression sur les débits résiduels

La Fédération Suisse de Pêche FSP se réjouit que l’assainissement des débits résiduels des rivières en aval des centrales hydroélectriques ne soit pas torpillé. Le Conseil des Etats a rejeté ce mardi une motion du Conseiller national Hans killer (UDC, AG). Ce dernier voulait assouplir la protection des eaux afin de répondre à la perte de production des centrales hydro électriques.


Pesticides: au lieu de paroles, les pêcheurs demandent des actes

Il est notoire depuis des années que les cours d’eau de Suisse contiennent trop de pesticides. «Nous en avons assez des constats, nous devons maintenant passer aux actes», a dit Roberto Zanetti, le président central de la Fédération Suisse de Pêche FSP lors de l’Assemblée des délégués à Genève.


„Une excellente limite minimum pour les micro centrales hydro électriques“

Ce mardi 31 mai 2016, lors du débat sur la stratégie énergétique 2050, leConseil des Etats a pris une décision dans l’intérêt de la nature : les microcentrales hydro électriques doivent avoir une production d’au moins 1MW (mégawatt) pour pouvoir bénéficier de rétributions à prix coûtant. Le Conseil des Etats a ainsi éliminé les divergences avec le Conseil national.


Analyses biologiques coordonnées du haut Rhin et de l’Aar de 2001 à 2013

Le rapport livre un aperçu de l’état et de l’évolution de la biocénose aquatique dans les deux principaux cours d’eau de Suisse, le haut Rhin et l’Aar.


Les pêcheurs s’engagent pour davantage de protection des animaux

La Fédération Suisse de Pêche FSP est favorable une meilleure protection des animaux dans le cadre de la pêche. Les pêcheurs doivent connaître et appliquer les prescriptions sur la protection des animaux lors de la pratique de la pêche. Cet objectif sera atteint lorsque la Confédération rendra obligatoire „l’attestation de compétences pour la pêche“ pour tous les pêcheurs.


Plan de réduction des pesticides en Suisse

Large alliance visant à réduire fortement l'utilisation des pesticides en Suisse En Suisse, les pesticides sont utilisés en quantités nettement supérieures aux besoins. D’ici à 2020, il serait possible d’en réduire l’utilisation de plus de 50%. C’est ce qui ressort du plan de réduction des pesticides publié aujourd’hui par Vision Landwirtschaft, dont les revendications sont soutenues par une large alliance des cercles de l’agriculture, de l’approvisionnement en eau potable, de la protection des eaux, de l’environnement, de la santé et des consommateurs.


Micropolluants: l’optimisation des STEP peut commencer !

Lorsqu’ils parviennent dans les rivières et les lacs, les résidus de composés chimiques organiques peuvent s’avérer nocifs pour les organismes aquatiques et polluer les ressources en eau potable. Afin de réduire la charge des micropolluants qui proviennent des eaux usées, certaines stations d’épuration seront bientôt équipées d’une étape de traitement supplémentaire.


Les pêcheurs se félicitent d'une décision du Conseil national

Le mercredi 2 mars 2016, dans le cadre du débat sur la stratégie énergétique, le Conseil national a décidé que les petites centrales hydroélectriques ne puissent bénéficier de mesures de soutien que si leur puissance atteint un minimum de 1 Mégawatt.




print

SFV-Spendenkonto

Postkonto:  30-444852-8

Commandez la Newsletter FSP

Commandez notre Newsletter et restez informé!

Abonnez-vous maintenant

 
Design & Technology by YOUHEY Communication AG, Burgdorf, Switzerland.